Dossier : inhiber la Myostatine

Dossier : inhiber la Myostatine

Comprendre le mécanisme de la Myostatine et ses fonctions pour voir l’intérêt de son inhibition pour accroître sa masse musculaire.

 

Reading TimeTemps de lecture estimé : 8 minutes

flex_wheeler-164x300Se surpasser, atteindre ses limites sont les fils conducteurs de tout battant. Dépasser ses limites appartient au registre de l’exploit et est malheureusement une fatalité.
Ce corps qui est avant tout une machine ne peut aller au-delà de son code génétique. Les barrières sont multiples et seul l’esprit peut faire la différence.
Beaucoup d’aliments appelés fortifiants sont nécessaire au bon fonctionnement de notre corps, qu’il est indispensable de consommer quotidiennement sur une longue durée.
Ce cheminement est long et sans effet direct.

Le culturiste n’est pas un sportif comme les autres. Sa structure musculaire est exploitée en totalité . Chaque partie de son architecture est suscitée. L’effort est donc plus intense et nécessite un apport nutritif supérieur à la normale.

Le culturiste reste unique en son genre. Le travail fourni est calculé méticuleusement et demande une très grande rigueur. Cette précision de travail demande une concentration constante et quotidienne.

Le métabolisme est donc sollicité perpétuellement même durant le sommeil.

Le corps du culturiste est en ébullition: les calories sont brûlées à grande échelle et l’organisme est en demande excessive de nutriment.

Beaucoup d’alternative sont présentes sur le marché. La consommation régulière de ces produits joue sur la balance biologique de notre corps et débouche sur des conséquences de carence dans la plus part des cas.

Aussi il est essentiel de modifier ses habitudes alimentaires pour bénéficier des apports de ces alternatives.

C’est pour cela que grâce aux recherches scientifiques et aux expérimentations animales, une nouvelle génération de produits de pointe ont révolutionné le monde sportif. Beaucoup de péjoratifs planent autour de ce phénomène et les rumeurs ont rapidement fait leur travail sans fondement et recherche d’informations.

Le mot « dopage » est en lui-même une critique culpabilisante qui pousse le sportif à se cacher sans considérer l’option de thérapie. Ces produits répondent à une forte demande de soutien physique pour les sportifs et les culturistes.

Bien sûr comme toute chose il y a des dérives incontrôlables dus à l’inconscience et au manque de précaution.

 

La Myostatine

statue dieu grecDéjà du temps de l’antiquité les athlètes utilisaient des mixtures de plantes appelées aussi « cocktail explosif » qui leur permettait d’atteindre le degré de surhomme.

De nos jours la microscopie nous délivre les secrets des molécules contenues dans notre corps.

En particulier la Myostatine, cette protéine qui limite la croissance des tissus musculaires afin que les muscles ne se sur dimensionnent pas et nous donnent l’aspect physique que nous appelons « la norme ».

Chaque individu est unique en sa personne ainsi qu’à son physique.

De nos jours l’homogénéité est reine et tout le monde veut ressembler à tout le monde (effet de mode, hyper consommation…)

Mais la sur-dimension du muscle est nécessaire à tout sportif désireux d’augmenter ses performances tout en gardant force de travail et entrainement intensif.

street_workout_finger-pushups-620x330

Lors de la préparation physique ou durant la compétition, et même pendant la récupération, la Myostatine qui est une molécule sécrétée naturellement par les cellules musculaires squelettiques au cours du développement du corps et à l’âge adulte, contrôle la réparation et la croissance du muscle en bloquant la prolifération des cellules musculaires.

Voyons un exemple concret. Lorsque le sportif a eu une déchirure ou suit un programme de renforcement musculaire intensif, la guérison du muscle abimé passe par l’activation des cellules squelettiques par de la Myostatine.

Le contrôle de la croissance musculaire se fait par une fissure du muscle qui génère une inflation représentée par une rupture cellulaire qui libère des molécules.

Puis viens une cascade de signaux faisant intervenir les cellules satellites créant la multiplication et le développement de nouvelles fibres musculaires qui sont plus grosses et plus résistantes. La Myostatine régule donc la taille des fibres musculaires mais pas leur nombre.

Ce processus continu jusqu’à ce que le muscle reçoive un signal pour stopper sa croissance.

Donc la Myostatine empêche l’activation des cellules satellites permettant l’arrêt de la croissance du muscle. Il faut noter que ce phénomène n’agit que sur les cellules squelettiques et donc le muscle cardiaque n’est pas soumis à ce fonctionnement.

C’est pour cela que l’inhibition de la Myostatine devient nécessaire et profitable pour atteindre son but d’expansion de force musculaire.

evolution-chart

 

Comment et pourquoi inhiber la Myostatine ?

Plusieurs méthodes sont possible ayant pour but d’empêcher la liaison entre la Myostatine et son récepteur appelé activine IIB (ActRIIB) .

Par ses méthodes l’activité de la Myostatine sera bloquée et la croissance du muscle ne sera pas stoppée.

role myostatine activine

Follistatine et ACE-031 

Les méthodes consistent à piéger la Myostatine active par des anticorps.

Ou à l’inactiver par un pro peptide synthétique. Ou bien augmenter l’expression d’inhibiteurs naturels de la Myostatine comme la Follistatine.

Ou enfin rendre inactif les récepteurs de la Myostatine fixés sur les cellules squelettiques.

Les molécules utilisées peuvent être endogènes ou exogènes. Les molécules endogènes ont un rôle de modulation de l’activité de la Myostatine.

Ces molécules sont appelées entre autre, la Follistatine.

follistatin

La Follistatine est un peptide présente dans le sérum humain, elle inhibe naturellement la Myostatine.

Cette molécule se lie à la Myostatine circulant dans le sérum et empêche sa liaison au récepteur.

Elle le séquestre au niveau de la membrane extra cellulaire, donc la Myostatine n’atteint pas les autres cellules.

La Follistatine est synthétisé au niveau des cellules gonadotropes mais aussi au niveau des cellules folliculostellate dans l’hypophyse antérieure.

Mais elle est aussi produite dans d’autres types de cellules.

Son rôle inhibiteur affecte la quantité de Myostatine pouvant se fixer au récepteur activine.

 shema

D’autre part il y a _aussi la protéine pro peptide ACE-031 (ACVR2B) une molécule synthétique produite en liant une partie du récepteur à une partie des anticorps humain.ACE031-300x165

Cette méthode bloque les récepteurs de la Myostatine en dirigeant contre celle-ci des anticorps.

La pro peptide ACE-031 (ACVR2B) synthétique inactive la Myostatine par son maintien. Puis la pro peptide se détache de la Myostatine inactive et celle-ci se fixe à la cellule musculaire squelettique par le récepteur. Sachant que la Myostatine est inactive, elle ne limite plus la croissance du muscle.

 

Les cas d’hypertrophies relatifs a la Myostatine.

myocowComme expliqué précédemment, la Myostatine a un effet régulateur sur la masse musculaire. Mais il fut décelé dans les années 90 une mutation de la Myostatine troublant le métabolisme d’animaux surtout chez les bovins. En effet cette mutation appelé « bleu blanc beige » ne stoppe pas la croissance du muscle chez l’animal et sa masse musculaire accroit considérablement. Ce phénomène se nomme l’hypertrophie et a des conséquences néfastes sur leur santé par un faible taux de collagène, une proportion élevée de fibre rapide glycolytique et peu de dépôt de gras. Par conséquent les animaux sont fatigués, plus réceptibles aux maladies respiratoires, ont une fertilité réduite et un vêlage difficile.

leg baby myostatin-figurePar contre un cas plus que surprenant fut découvert récemment chez un enfant de trois ans. Liam Hoeksra, Allemand vivant en Amérique, est un enfant comme les autres sauf qu’il est capable depuis ses premiers mois d’exploits incroyables. Comme porter des haltères qui font le tiers de son poids ou enchaîner des flexions abdominales à toute vitesse entre autres.

Porteur d’une mutation génétique rarissime qui affecte sa réceptivité à la Myostatine, cet enfant a une masse musculaire 40% plus importante que la normale.

Contrairement aux animaux l’hypertrophie que Liam subit n’a aucune conséquence néfaste sur sa santé. En effet Liam a un métabolisme rapide, peu de gras et une force extraordinaire. Tout ce qu’un sportif de haut niveau peut rêver avoir. Sur cet enfant repose un grand espoir en faveur de l’utilisation du blocage de la Myostatine.

 

Études clinique Myostatine

chien myostatineBien que ce cas reste rarissime, des études cliniques conséquentes sur la Myostatine sont en cours d’expérimentation sur l’animal et l’homme. Mais des études ont déjà été publiées sur la fonction musculaire en l’absence de Myostatine.

Les expériences effectuées sur des souris déficientes en Myostatine révèlent qu’en dépit d’un muscle plus gros, la force maximale n’est pas augmentée voir diminuée. Il a été certifie que les animaux ayant un déficit en Myostatine perdent des fibres oxydatives au profit de fibres glycolytique.

rat myostatinePar contre l’effet de cette conversion de fibres sur la fonction musculaire et la capacité à l’exercice ne sont pas connus. C’est pourquoi les laboratoires étudient la possibilité d’inverser ce processus par des exercices musculaires spécifiques.

Toutes les études observent une augmentation de la masse musculaire après le blocage de la Myostatine. Des augmentations de la force produite ont été calculées. Ces résultats sont prometteurs et soutiennent l’intérêt d’une thérapie par le blocage de la Myostatine.

De plus cet effet n’est pas seulement bénéfique sur la croissance du muscle mais également résulte sur l’interaction complexe avec d’autres tissus permettant l’amélioration de l’architecture musculaire.

 

D’autre part le blocage de la Myostatine a des vertus thérapeutiques sur de nombreuses maladies musculaires comme la dystrophie musculaire de Duchenne.

Il a aussi été prouvé que la désactivation de la Myostatine a un impact direct sur des cellules cancéreuses permettant une plus longue durée de vie chez le malade. En particulier chez les porteurs du cancer du côlon.

 

Conclusion : Les études sur la Myostatine feront-elles de nous des surhommes?

babayDe par les études de la Myostatine nous pouvons être certains que c’est une molécule mutante capable de se modifier afin de doubler la capacité du système musculaire.

Avons-nous été modifiés génétiquement au fur et à mesure de l’avancée de l’humanité? Notre code génétique va-t-il évolué au point que la force de notre cerveau a pris la place de la force de nos muscles?

Bien des questions restent en suspens comme la construction des pyramides d’Egypte sur un sol désertique par la seule force des hommes.

Notre corps s’est-il adapté à nos conditions de vie?

La génétique est d’ores et déjà sur le devant de la scène. Le monde scientifique est en totale ébullition et des expériences on ne peut plus improbables font leur apparition grâce à la technologie moderne.

Un avenir prometteur englobe ce phénomène de Myostatine modifiable. La technologie moderne va de plus en plus s’intensifier et permettre à la science d’élucider les mystères de notre corps de par le temps. Le futur de l’homme va-t-il s’inspirer de la fiction ? Les héros de notre enfance vont t’ils être les hommes de demain? Tout est possible. Mais ce qui est certain c’est que le corps humain a une force d’adaptation infinie. L’espérance de vie a accru durant ces derniers siècles. La diversité de l’alimentation grâce à la globalisation nous prédestine à une meilleure connaissance alimentaire. Le monde médicale échange ses recherches et connaissances internationalement. Et le confort de nos vies nous facilite une meilleure prise en charge de notre corps.

De nos jours les grandes mégalopoles privilégient l’individualisme. « Un pour tous, tous pour un » s’est totalement volatilisé. « Chacun pour soi » a pris sa place.

bodymyostatineUne vie sociale paradoxale, où une densité excessive se fond dans des vies de solitaire, et ou le voisin est devenu invisible alors que nous communiquons via internet a des kilomètres. Une  vie moderne qui va à cent à l’heure, nous divise et nous rend inconnu face à face.

De part cela un sentiment d’insécurité s’intensifie et pousse à la prévoyance.

Un monde ou la loi du plus fort est en processus.

La loi de la jungle régnera-t-elle dans le monde de demain? Peut-être, mais cet abstraction du groupe  doit nous éveiller afin de prendre des précautions.

Quelle meilleure sécurité que de savoir compter sur soi même. Au delà de l’aspect matériel (maison voiture argent) ce sentiment d’auto satisfaction, d’expansion de confiance en soi ne peut s’acquérir que par la maîtrise de son corps et de son esprit.

 

Le sportif prédomine déjà et se détache de la masse. Sa mentalité de battant le fait sortir du lot et se surpasser est une routine solide et indestructible.

Il est conscient du monde où il vit et la confiance lui est difficile à donner. Cet individu va bien évidemment chercher à développer sa force physique et mentale. Pour devenir de plus en plus fort.

2 commentaires

  1. Article un peu long et un peu trop technique, mais tellement captivant au final car bien expliqué.

  2. Votre blog est un puits de connaissance

Laisser un commentaire